2,5 milliards d’agriculteurs ciblés par l’assurance indicielle

0

Une conférence sur l’assurance agricole indicielle, s’est ouverte ce lundi 4 décembre à Dakar sous le thème «Expériences et Avenir de l’Assurance Agricole».

Plus de 200 experts internationaux, praticiens du secteur public et privé de l’assurance agricole prennent part à cette rencontre organisée par le Mécanisme Mondial pour l’Assurance Agricole (Global Index Insurance Facility–GIIF), un programme novateur mis en place au sein du pole finance et marchés des pratiques mondiales du Groupe de la Banque mondiale.

L’événement se veut un plaidoyer pour soutenir ce type d’assurance qui se présente comme un instrument financier de plus en plus utilisé pour faciliter l’accès au crédit et renforcer la résilience financière du monde rural face aux catastrophes naturelles et risques climatiques.

« Ce thème sera reflété dans toutes les discussions d’aujourd’hui et de demain, car il est non seulement essentiel de faire le point sur nos progrès en matière de développement de l’assurance indicielle, mais aussi d’utiliser nos expériences comme guide pour relever de nouveaux défis, afin de développer et de diffuser ce produit innovant. Plus ce produit sera adopté, plus il facilitera l’accès au financement pour les personnes vulnérables… » a noté Alfonso Garcia-Mora, Directeur finances et marchés de la Banque Mondiale.

D’après Fatou Assah, Directrice du programme GIIF, «l’assurance indicielle peut aider à stabiliser les revenus des petites entreprises et agriculteurs lorsque les cultures sont affectées par les conditions climatiques, ce qui améliore les moyens de subsistance, les actifs et la gestion des risques à long terme pour prés de 2,5 milliards de exploitants agricoles dans le monde ».

Pour les organisateurs, la rencontre (les 4 et 5 decembre) est une occasion pour discuter des avantages et des défis potentiels des produits d’assurance indicielle, afin de partager sur les solutions innovantes qui peuvent aider à faire face aux changements climatiques et autres catastrophes naturelles.

Le GIIF est un programme du Groupe de la Banque mondiale qui soutient le développement et la croissance des marchés locaux pour l’assurance indicielle dans les pays en développement, notamment  en Afrique subsaharienne, en Amérique Latine et dans les Caraïbes, et en Asie Pacifique. Financé par l’Union Européenne/ACP, les gouvernements de l’Allemagne, du Japon et des Pays-Bas, le GIIF a facilité plus de 1,8 million de contrats, couvrant environ 7 millions de personnes, principalement en Afrique subsaharienne, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here