Mauritanie : inauguration d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW à Toujounine

0
Le Président de la République de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, inaugure une centrale solaire à Toujounine

Une centrale solaire de 50 MW a été inaugurée jeudi, 23 novembre, à Toujounine, Nouakchott nord, dans le cadre des festivités commémoratives du 57ème anniversaire de l’indépendance nationale.

La réalisation de cette centrale s’inscrit dans le cadre des objectifs fixés par le gouvernement dans le domaine de l’énergie visant à généraliser l’accès à l’énergie électrique de la population, à améliorer la qualité des services électriques et à intégrer des énergies renouvelables afin de diversifier le mix énergétique.

Le coût total de cette centrale s’élève à 19 milliards d’ouguiyas cofinancé par l’Etat mauritanien et le Fonds arabe pour le développement économique et social.

Le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, M. Mohamed Ould Abdel Fattah a souligné que la réalisation de cette centrale contribuera à la fourniture de l’électricité à la ville de Nouakchott à court, moyen et long termes.

Il a par la suite ajouté que le projet comprenait la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW avec les installations civiles nécessaires et le montage de 156 540 panneaux électriques d’une capacité totale de 50 MW, des accessoires électriques nécessaires, d’un système de contrôle et d’une station de transformation de 33 kVA.

Entre 2009 et 2017, la Mauritanie a réussi à réaliser des transformations majeures en doublant la capacité de l’électricité sept fois en moins de sept ans et en renforçant les réseaux de distribution existants pour assurer une couverture plus complète des centres urbains de 147%, ce qui a permis de doubler le nombre d’abonnés à 260 mille abonnés après qu’ils étaient seulement autour de 107 000 en 2010.

Le nombre de villes disposant de services d’électricité a passé de 38 villes en 2010 à 157 villes en 2017, soit une augmentation de 400 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here