Afrique du Sud : ArcelorMittal s’accroche aux « garanties »

0

ArcelorMittal annonce une augmentation de 6% ses ventes pour les mois de juillet, aout et septembre, malgré des conditions de marché difficiles et la volatilité du rand ayant “significativement affecté l’activité”.

Le groupe de sidérurgie mondial déclaré que la production d’acier liquide a augmenté de 11% au cours de la période. Les ventes à l’exportation ont augmenté de 49%.

« Cette amélioration est principalement due à l’augmentation de la production à Saldanha (sur la côte sud-africaine) suite à la mini-raffinerie de au troisième trimestre de 2016 », a déclaré le PDG et directeur exécutif d’ArcelorMittal Afrique du Sud,  Wim de Klerk.

Le gouvernement sud-africain avait récemment  mis en place des mesures de sauvegarde à l’importation de bobines et de tôles laminées à chaud depuis le début d’août 2017, tout en imposant des droits d’importation de 10% sur les sections en acier lourd. En conséquence, les importations ont chuté de 142 000 tonnes, en raison de la faiblesse des marchés intérieurs de l’acier et de la hausse des stocks.

Le pays s’attend à ce que les ventes intérieures d’acier restent sous pression en raison des conditions commerciales difficiles dans une économie sud-africaine généralement pauvre.

Cependant, les ventes pourraient être légèrement plus élevées au quatrième trimestre de 2017 en raison de la baisse des importations. Les ventes à l’exportation seraient également plus élevées en raison des meilleurs prix internationaux, a déclaré vendredi le plus grand groupe sidérurgique d’Afrique du Sud, lors de la publication de sa mise à jour des ventes.