Les petites et moyennes entreprises (PME) algériennes vont bénéficier d’une couverture sur les financements des crédits d’investissement accordés par la banque Natixis Algérie.

La banque a en effet signé avec le Fonds de garantie des crédits aux PME (FGAR) une convention-cadre allant dans ce sens.

Natixis est la première banque française implantée en Algérie. Avec cette convention, la banque entend diversifier l’octroi des financements destinés à l’accompagnement des PME algériennes dans la réalisation de leurs projets d’investissement. « Natixis poursuit ainsi son engagement dans l’accompagnement des PME, contribuant avec enthousiasme à l’essor de l’industrie nationale dans une phase nouvelle du développement économique de l’Algérie » a déclaré Boris Joseph, directeur général dela banque.

Le taux de couverture consenti par le Fgar sur ses fonds propres peut atteindre 80% du montant du crédit bancaire accordé par Natixis Algérie pour un plafond de 100 millions de dinars. Le Fonds intervient en sa qualité de co-preneur de risque en faveur des PME sollicitant des crédits d’investissement affectés à la création d’entreprise, à l’extension d’activité et au renouvellement et/ou rénovation des équipements.

Pour rappel, depuis son entrée en activité en 2004, le Fgar a accompagné près de 2.000 PME en ayant attribué des garanties de crédits d’une valeur de l’ordre de 51 milliards de dinars. Près de 60% de ces financements ont été destinés au secteur de l’industrie contre 27% au BTPH, 13% aux services et 1% au secteur de l’agriculture et de la pêche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here