Afrique du Sud: Standard Bank et Barclays Africa répudient McKinsey

0

Standard Bank et Barclays Africa ont annoncé leur décision de résilier leurs contrats avec Mckinsey. Le tort du cabinet de conseil en management est d’avoir travaillé avec une société liée à la famille Gupta, un clan politiquement controversée en Afrique du Sud.

Les  deux grandes banques sud-africaines reprochent à Mckinsey de s’être retrouvé impliqué dans le plus grand scandale politique du pays.

« Barclays Africa Group a pris la décision de ne pas contracter de nouveaux travaux avec McKinsey et de liquider les contrats antérieurs.
«Nous continuons d’examiner notre relation avec KPMG et prendrons une décision une fois cette révision terminée», ont déclaré les responsables de la Banque.

Pour rappel, le cabinet de conseil le plus connu au monde a d’abord été confronté à la controverse entourant les Guptas dans une mission effectuée au profit de Trillian Capital Partners.

Cette dernière, jusqu’à récemment propriété  à un associé de la famille milliardaire, a été soumise à un examen public en juillet. Trillian a été accusé par des groupes de la société civile de s’emparer en douce de centaines de millions de rands d’Eskom, une compagnie publique d’électricité, et d’agir en tant que gardien des entreprises internationales pour accéder aux groupes étatiques.

Au début du mois d’octobre, McKinsey a annoncé qu’une enquête en interne sur son travail dans le pays n’avait trouvé aucune preuve de corruption ou de subordination. Le cabinet reconnaît tout de mêm avoir mal jugé la situation en  travaillant avec Trillian avant la fin du processus de diligence raisonnable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here