La CEDEAO à la vieille école de Malthus…et de Macron

1
Le pasteur écosssais, Thomas Robert Malthus (1766-1834), dans son fameux Essai sur le principe de population, continue d’inspirer politiciens et économistes.

Dans le sillage des déclarations du président français Emmanuel Macron à propos de la forte natalité africaine, la  Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est  bien déterminée à user du Malthusianisme pour faire face à sa population galopante.

 

Ainsi, les parlementaires  de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad ont convenus  lors d’une réunion, tenu le weekend dernier ,  de soumettre   un projet, portant  limitation du nombre d’enfants  à 3 par femme d’ici 2030.

Une « mesure  draconienne » qui fait référence  à l’économiste  anglais Thomas Robert MALTHUS,  qui avait défendu  la thèse  selon laquelle, « il faut  limiter le nombre de  naissance  pour  une  meilleure  allocation des ressources  car  la population augmente plus rapidement que les ressources utiles à son alimentation».

Malthus est allé plus loin  en indiquant  qu’il faut même créer   des guerres  pour  diminuer la population, qui  peut devenir  un frein au développement.

De l’avis d’éminents économistes, pour baisser significativement la pauvreté, il faut s’attaquer à la croissance économique. Or  le constat est que le PIB par tête  d’habitant entre 1960 et maintenant, n’a pas augmenté significativement (et ce, pour beaucoup de pays africains). Cela s’explique par une absence de croissance soutenue de l’activité économique qui est significativement supérieure à la croissance de la population.

Ainsi , la  CEDEAO  et  généralement  l’Afrique devra faire face à sa population  galopante  qui atteindra   les  ¼  de la population mondiale d’ici 2050 , selon  les projections de l’ONU.

1 COMMENTAIRE

  1. La CEDEAO et l’Afrique devraient travailler plus avec les BRICS et moins avec les porteurs des idéologies monétaristes et malthusiennes, souvent atlantistes.
    La CEDEAO est condamnable sur ce point ; l’histoire a montré depuis Malthus qu’il avait tors, et qu’il n’était qu’un bon employé au service de de l’Empire anglais en propageant cette rumeur.
    http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/histoire/le-grand-mensonge-de-la.html
    Aujourd’hui La Chine de Xi Jinping avec son programme des Nouvelles Routes de la Soie, montre aux yeux de tous que la solution existe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here