Kenya : inauguration du “train de la liberté” entre Nairobi et Mombasa

0

Par Mariata DIENG 

Le président kényan Uhuru Kenyatta a inauguré ce mercredi, 31 mai, le plus grand projet d’infrastructure accompli au Kenya depuis son indépendance en 1963: une ligne ferroviaire reliant la capitale Nairobi à Mombasa.

Le nouveau train du Standard Gauge Railway (SGR) d’une capacité de 1.260 passagers et ces 472 kilomètres de rails sont financés et construits principalement par la Chine doivent remplacer le «Lunatic Express», la ligne construite par le colon britannique.

«Aujourd’hui, nous célébrons une des étapes clé de la transformation du Kenya en un pays industrialisé, un pays prospère à revenu moyen», a déclaré M. Kenyatta à Mombasa. Le gouvernement s’attend à ce que le SGR, surnommé le Madaraka Express (liberté en swahili), gonfle le PIB de 1,5% par an.

Le SGR, mu par des locomotives rouges et blanches au diesel, offre désormais une alternative compétitive au pénible voyage sur une des routes les plus dangereuses du pays. Le trajet par la route prend généralement deux jours aux camions, alors que le nouveau trajet en train durera cinq heures pour le transport de passagers, et huit pour les marchandises.

Ce projet de 2,8 milliards d’euros s’inscrit dans la perspective de relier par le rail l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Soudan du Sud et l’Ethiopie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here