RDC : le secteur des assurances toujours privé de l’Autorité de régulation

1

Sonas

« La mise en place rapide de l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA) » fait partie de 28 mesures urgentes du gouvernement, arrêtées le 26 février 2016 et destinées à la stabilisation et à la relance de l’économie congolaise.

A la demande du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, un Conseil des ministres extraordinaire est prévu avant la fin de la semaine pour « la mise en œuvre rigoureuse et sans faille des 28 mesures».

Promulguée le 17 mars 2015, la Loi portant Code des Assurances, qui a libéralisé le secteur après 49 ans de monopole de la Société nationale d’Assurance (Sonas), est en vigueur depuis le 17 mars 2016. Cependant, l’Autorité de régulation, chargée d’agréer les nouvelles sociétés d’assurance, n’est toujours pas mise sur pied.

La libéralisation des assurances devrait générer, dès la première, 500 millions Usd des recettes. La Sonas collecte à peine 80 millions Usd de primes, une somme modique par rapport à la taille de la population et du poids économique de la RDC.

Avec un taux de pénétration d’à peine 0,4%, soit un des plus bas du continent, une population estimée à 75 millions et un PIB de près de 40 milliards Usd, le chantier des assurances est quasi intact en RDC.

 

Amédée Mwarabu (Kinshasa)

 

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Merci beaucoup mr mwarabu pour les infos du secteur,
    je suis technicien d’assurance au chomage depuis plusieurs annees(6ans) et je suis tres interese par l’evolution dans ce secteur hautement porteur de croissance et createur d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here