Un prix Nobel de l’Economie qui parle à l’Afrique

0

Le lauréat du prix Nobel de l’Economie version 2015 est Angus Deaton. L’écossais, âgé de 69 ans, est récompensé par l’Académie royale de Suède pour ses travaux sur la consommation, le bien être et la pauvreté.


Pour établir une politique économique qui privilégie le bien-être et réduise la pauvreté, nous devons d’abord comprendre les choix de consommation des individus”, a commenté l’académie, en annonçant ce prix de 860 000 euros. “Plus que tout autre, Angus Deaton a développé cette compréhension.” Les travaux du professeur basé à Princeton traitent des causes de l’inégalité, de la fixation du seuil de pauvreté et de son incidence dans les politiques publiques.
Dans ses premières déclarations suite à sa désignation, l’americano-britannique a évoqué la crise des réfugiés: «Ce que nous voyons aujourd’hui est le résultat d’un siècle de développement inégal dans un monde riche qui a laissé beaucoup de monde derrière lui. Les personnes qui quittent aujourd’hui leur pays souhaitent une vie meilleure et donc mettent une pression énorme sur les frontières entre le monde pauvre et le monde riche. À court terme, seule une stabilisation de l’instabilité politique dans les zones de conflits peut résoudre cette conjoncture.»
L’économiste spécialiste de la microéconomie est notamment le père du Paradoxe de Deaton, qui estime que la consommation ne varie que très lentement en dépit de variations brusques des revenus : la consommation est “plus lisse” que le revenu. Le chercheur succède comme Nobel d’économie au Français Jean Tirole.
Angus Deaton recevra son prix le 10 décembre 2015, jour de l’anniversaire de la mort d’Alfred Nobel, et percevra la somme de huit millions de couronnes (environ 860.000 euros). Il est le deuxième économiste à recevoir la récompense pour des travaux sur le développement après la nomination de Theodore Schultz en 1979.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here