Côte d’Ivoire: inauguration du pont HKB

0

D’un coût de 130 milliards de FCFA, le  troisième pont d’Abidjan, baptisé pont Henri Konan Bedié, a été inauguré ce mardi 16 deçembre. “Cet ouvrage révolutionnaire vaut à lui seul deux mandats” a declaré Henri Konan Bedié à l’endroit du président Ouattara.

 
image

 

Reliant Cocody au sud d’Abidjan, à Marcory, au nord, ce pont à péage de 2X3 voies, long de 1,5 kilomètre, est assorti de deux échangeurs, l’un de forme circulaire, au carrefour de la Riviera II du côté de Cocody, et l’autre, de type ultramoderne à trois niveaux, sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing, à Marcory.

“Le pont HKB doit nous rappeler que, unis, confiants et en paix, nous pouvons rendre notre pays plus grand et le faire rayonner au-delà de nos frontières”, a déclaré M. Ouattara.

Il s’agit  de l’aboutissement d’un chantier entamé en 1996 sous la presidence de M. Bedié dans le cadre de ce que la presse appellera “les 12 travaux d’Hercules”. Interrompu par le coup d’Etat de 199 et  délaissé durant la décennie noire à l’instar de plusieurs  projets  de developpement, l’ouvrage a été repris au lendemain de l’arrivée au pouvoir du President Alassane Ouattara. Celui-ci s’était engagé à le livrer en ce mois de décembre. Le délai a été bien respecté, poussant le constructeur Bouygues à se livrer une petite opération de communication en affirmant avoir, avec ce troisième pont, mis en place un procédé révolutionnaire de règlement de péage par téléphone mobile. En fait une technologie dejâ utilisée dans une ville comme Dubai et dont le mérite est de permettre  de fluidifier le trafic.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here