Demarrage du fonds vert pour l’Afrique centrale

0

Une contribution de 1,5 milliards de F CFA de la RDC

Le démarrage du Fonds pour l’économie verte en Afrique centrale (Fevac), en 2015, va être effectif avec la contribution financière de la république démocratique du Congo (RDC)  à hauteur de 3 millions de dollar (1,5 milliards de FCFA).

L’annonce a été faite récemment par le vice-premier ministre congolais, Tambo Louaba, au cours des travaux de la conférence des ministres de l’Afrique Centrale, tenue à Kinshasa.
La création de ce fonds a été récemment approuvée par les ministres de la sous-région Afrique Centrale. Il va permettre de financer le Système de l’Economie Verte de l’Afrique centrale (SEVAC).
Ce système, a pour mission de coordonner et faciliter la mise en œuvre du Programme d’appui au Développement de l’Economie verte en Afrique Centrale (PADEVAC) et les programmes sectoriels visant à contribuer le développement économique des Etats, le développement des entreprises, la valorisation des savoir-faire traditionnels, la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des populations.
Le texte qui encadre le Fevac s’inscrit en droite ligne des engagements de Rio+20. Selon les spécialistes, la mise en place du Fevac devrait permettre d’établir une nouvelle base d’un développement durable basé sur l’économie verte en Afrique Centrale. Ceci, avec un focus sur l’industrie du bois. La RDC ambitionne d’abriter le siège de la Fevac.
Ablaye Ndiaye 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here