Capital investissement en Afrique

0

Capital investissment photo3,2 milliards de dollars investis dans 98 opérations en 2013

En 2013, quelque 3,2 milliards de dollars ont été investis dans 98 opérations de capital investissements en Afrique,  note un rapport Ernest and Young  (Private Equity Africa Roundup) qui relève par la même occasion que 27 pays africains sont classés dans la catégorie des pays à revenus intermédiaire.   

Pour la seule année 2013, environ 3,3 milliards de dollars ont été levés par des fonds qui ont tous procédé à leur closing. Bien loin des modestes 2 milliards enregistrés entre 2000 et 2005. Ce rapide accroissement des fonds de PE investis en Afrique ne doit pas faire oublier la part marginale du continent  qui pèse  à peine 6% du volume investi dans les pays émergents.

Le trend révèle l’appétit croissant des institutionnels pour un continent encore exotique au milieu de la décennie 2000-2010. En dépit de cet intérêt des fonds globaux, des fonds de pension et de grands investisseurs mondiaux, l’industrie du capital investissement en Afrique est encore dominée  par des fonds domestiques et régionaux, comme le déclare Graham Stokoe d’Ernest & Young.  Les nouveaux arrivants, de taille plus importante investissent dans les infrastructures, les biens de consommation courante et les ressources minières.

 

En termes d’exit, la sortie industrielle est la voie royale, en attendant la multiplication prochaine des sorties par la Bourse. Il faut le dire, depuis le  record de 2007, le rythme des désinvestissements s’est ralenti.  Les années 2008 et 2009 ont été calmes, dominées par la crise financière.  Depuis 2010, l’on enregistre une moyenne de 28 exits par an. Le succès de ces opérations et les rendements élevés accentuent l’intérêt des géants mondiaux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here