Shelter Afrique mobilise 10 milliards pour la construction des logements en UEMOA

0

Shelter Afrique a mandaté CGF Bourse pour la structuration et le placement  de l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant de  10 milliards de FCFA sus-mentionné, apprend-t-on dans la lettre mensuelle de l’intermédiaire boursier, leader régional . Le lancement, sur le marché financier  de l’UMOA, de cette opération qui offrira un taux d’intérêt brut de 6,60%  par an, sur 7 ans dont 2 ans de différé pour le remboursement du capital,  est prévu au courant du mois de janvier 2014.

L’opération a été approuvée  par le CREPMF sous le visa N° EOP/13-04 obtenu le 4 novembre 2013. Par ailleurs, Shelter Afrique bénéficie des notations à long terme A et à court terme A1 attribuées par  Bloomfield Investment Corporation, une agence de notation agréée par le  CREPMF et basée en Côte d’Ivoire;

Les obligations seront cotées sur la Bourse Régionale des  Valeurs Mobilières (BRVM), à l’instar des 4 émissions précédentes. Les fonds mobilisés dans le cadre de l’émission seront affectés au  financement des projets de construction de logements dans les pays  membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Globalement, l’émission fi nancera la construction de 152 unités de  logements prévues au Togo, 115 unités en Côte d’Ivoire, l’aménagement  de 1 810 parcelles et la construction de 586 unités de logements sociaux  au Sénégal et la construction de 299 villas en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs,il est prévu que les ressources mobilisées à partir de l’émission obligataire  engendreront le coup de pousse tant requis pour le développement des  logements abordables dans la région. Alassane BA, Directeur Général de  Shelter Afrique, a déclaré que « cette autorisation est en ligne avec les  interventions antérieures de Shelter Afrique sur les marchés financiers  africains en tant qu’émetteur récurrent. Shelter Afrique cherche toujours  à lever des ressources à partir des marchés fi nanciers en vue du fi nancement  de logements abordables ».

 

En septembre 2013, Shelter Afrique a émis des obligations de 5 milliards  de Kshs (58 millions de dollars) à travers la Bourse des valeurs mobilières  de Nairobi, afi n de fi nancer des prêts en monnaie locale en faveur des  projets de construction de logements au Kenya. L’emprunt obligataire  à moyen terme de 5 milliards de Kshs a été sursouscrit à hauteur  de 43%, ce qui démontre la confi ance considérable dont le plus gros  marché financier en Afrique de l’Est et les investisseurs locaux témoignent  à l’institution panafricaine de financement de l’habitat et d’aménagement
urbain.

Le business model de Shelter Afrique repose, en grande partie,  sur la levée des fonds en monnaie locale sur les marchés financiers régionaux en vue de financer des projets de logements abordables. Les  obligations d’un montant de 5 milliards de Kshs (58 millions de dollars) sont cotées sur la Bourse des valeurs mobilières de Nairobi et les
négociations y afférentes ont commencé le jeudi 24 octobre 2013.

Sources: Shelter Afrique via CGF Bourse 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here