Algérie: une nouvelle raffinerie d’une capacité de 5 millions de tonnes par an

3

Raffinerie Biskra AlgerieCette nouvelle raffinerie est située à Outaya à  40 km du chef lieu de wilaya de Biskra. Selon les responsables du projet,  « Le coût des opérations est estimé à 35 milliards de dinars, alors que le coût global de la réalisation du complexe est de quelque 240 milliards de dinars. Les travaux devraient être achevés dans un délai de 24 mois.

Par Youcef Maallemi, Alger

 

Les travaux de réalisation de la raffinerie de Biskra ont été confiés à deux filiales de Sonatrach. « Le choix et la contractualisation des sociétés étrangères chargées de la poursuite des travaux de réalisation du projet devraient être finalisés avant fin 2013», assure-t-on du côté  de la Sonalgaz. Cette nouvelle raffinerie est située à Outaya à  40 km du chef lieu de wilaya de Biskra. Une fois mise en service, elle devrait produire essentiellement 2,4 millions de tonnes/an de gasoil, 1,4 million de tonnes d’essences, 280.000 tonnes de GPL et 200.000 tonnes de kérosène.

Le complexe pétrochimique de Biskra compte également un centre de dépôt stratégique destiné au stockage et à la distribution des produits pétroliers provenant de la raffinerie, distante de 60 km. Situé dans la commune de Bitam dans la wilaya de Batna, ce projet est composé d’un parc de stockage d’une capacité de 300.000 mètres cubes, dont 150.000 m3 de gasoil, 120.000 m3 d’essences et 30.000 m3 de kérosène.

Le complexe pétrochimique de Biskra fait partie d’un programme national global pour la construction de cinq complexes de cinq (5) millions de tonnes chacun, dont quatre sont localisés à Ghardaïa, Tiaret et Illizi, a, par ailleurs, rappelé M. Zerguine. Ce programme doit porter la production nationale en carburants et produits pétroliers à 60 millions de tonnes par an au-delà de 2018 contre 27 millions de tonnes actuellement.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here