Transferts illicites: l’Afrique demande un coup de pouce du G8

0

Zuma madameL’Union africaine a demandé l’aide du G8 pour lutter contre la corruption.  En 2011, quelque 35 milliards de dollars ont été transférés de l’Afrique, de manière illicite, rappelle Dilamini Zuma, la présidente de la Commission de l’Union Africaine.

Ce chiffre issu  la grande enquête  conduite par l’ancien président sud-africain, Tabo Mbekki, est d’abord le fait de la non déclaration, de la sous déclaration et des manipulations fiscales de la part des multinationales.  La part africaine de ce montant n’excède pas 15% contre 85% pour les multinationales. “C’est pourquoi nous avons demandé au G8 de nous aider pour lutter contre l’évasion fiscale”, a expliqué Mme Zuma  en marge d’une conférence de presse tenue dans les locaux de l’Union Africaine.

Habitué à déplorer la corruption en Afrique, le G8 n’a pas encore fait de commentaires sur ces chiffres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here