Noureddine Mezni, le monsieur communication de Ping & Ping

2

Mezni PingNoureddine Mezni est tunsien,  issu de l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI). Il parle parfaitement  arabe, français et anglais.
Aprés un passage remarqué à la tête de la Commission de l’Union Africaine,  le communicant  choisit la fidélité,  poursuivant  aujourd’hui sa carrière dans la nouvelle structure, Ping & Ping, monté par Jean Ping.

Un  nouveau défi pour celui qui officia pendant longtemps, ainsi que le rappelle notre confrère “Infosplusgabon”, au journal télévisé tunisien avant de briguer de  hautes fonctions auprès de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) basée à Djeddah, en mars 1980, en qualité de chargé de mission au cabinet du secrétaire général Habib Chatti.  Il dirigera  sa représentation auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New-York (septembre 1985-septembre 1987).
Noureddine Mezni fut ensuite directeur adjoint de l’information (mars 1987-juin 1991), directeur des relations publiques, de la communication et du protocole (mars 1991-octobre 1998), conseiller et porte-parole, puis directeur des affaires administratives et financières (octobre 1998-avril 2000)
Aprés une courte pause à Tunis (Secrétariat général du Conseil Supérieur de la Communication), il avait été désigné par l’ONU en qualité de porte-parole de la mission en charge du conflit au Darfour, avant que le président de la Commission de l’Union Africaine, M. Jean Ping, ne sollicite son affectation auprès de lui à Addis-Abeba, en Ethiopie.

En août 2010, le secrétaire général de l’Organisation de la presse africaine, Nicolas Pompigne-Mognard, salua sa nomination à la fonction de porte-parole du président de la Commission de l’Union africaine. Noureddine Mezni, formé dans les arcades du système des Nations Unies est un Homme de relations. Il se trouvait aux côtés du diplomate gabonais à Khartoum lorsqu’ils avaient été reçus fin mai 2013 par le Président Al Bashir.

Noureddine Mezni avait apprécié le chaleureux accueil qui leur avait été réservé et avait saisi cette occasion pour remercier le peuple soudanais ainsi que le chef de l’Etat Soudanais pour le caractère respectueux et valorisant de cette visite qui traduisit le prolongement de plusieurs années de collaboration à travers la Mission africaine au Soudan (AMIS).

Noureddine Mezni a servi à l’UNAMID, la plus grande Mission Onusienne de Maintien de la Paix au monde, en qualité de porte-parole avant d’être détaché par les Nations Unies auprès de l’Union Africaine pour servir pendant plus de 2 ans aux côtés de Jean Ping qui avait succédé au Malien Alpha Oumar Konaré, le 1er février 2008 comme président de la Commission de l’Union Africaine (CUA).
Le Soudan se souvient encore du rôle joué par Noureddine Mezni. Il y avait acquis la confiance et le respect de tous les hauts dirigeants soudanais, les milieux de la présidence soudanaise, les Darfouriens et en particulier l’estime du peuple soudanais.
Noureddine Mezni fait partie, à ne point douter, des rares officiels onusiens qui ont brillamment servi dans trois grandes organisations faisant ses débuts comme porte-parole avant de devenir conseiller de 4 Secrétaires généraux de l’OIC (Organisation de la Conférence Islamique) dont presque la moitié des États Membres sont africains.

L’expérience de Noureddine Mezni avec l’OCI a duré de 1980 à 2000, avant qu’il ne rejoigne l’Union Africaine et finalement les Nations Unies, jusqu’en 2012. Il avait servi comme Représentant permanent adjoint de l’OIC aux Nations Unies.
Lors de la tenue à New-York de la première réunion du Groupe de travail conjoint sur la paix et la sécurité créé par l’ONU et l’Union Africaine, le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon avait chaleureusement salué M. Noureddine Mezni, alors porte- parole du Dr Jean Ping, président de la Ccommission de l’UA et l’avait félicité à l’occasion de sa nomination à ce poste de grande importance.
Noureddine Mezni est, en effet, l’un des premiers fonctionnaires de l’ONU à être détaché auprès de l’Union Africaine dans le cadre de ce partenariat. A New-York, MM. Ban Ki-moon et Ping, ont présidé, en marge de la session de l’assemblée générale, la cérémonie de lancement du Groupe de travail conjoint sur la paix et la sécurité ONU-UA, nouveau mécanisme important visant à promouvoir la coopération stratégique entre les deux organisations en matière de prévention et de résolution des conflits.

Ce Groupe se réunira deux fois par an au niveau le plus haut, afin d’examiner les questions de stratégies d’intérêts communs à court et à long termes, y compris la prévention des conflits, le maintien de la paix et la consolidation de la paix.
En proposant à Noureddine Mezni de rester à ses côtés après le départ de l’Union Africaine, Jean Ping a fait le bon choix puisqu’il compte s’investir davantage dans le renforcement du partenariat entre l’Afrique et les pays du Golfe, région que l’ancien porte parole du Président Ping connaît parfaitement. Après trois décennies de responsabilités à l’échelle internationale, mon rêve est de mettre à profit cette longue et riche expérience au service du Continent africain, qui en réalité, et cela est historiquement prouvé, a pris son nom de l’ancienne Tunisie, mon pays, connue à l’époque des Romains sous l’appellation d’Ifrikiya “, avait déclaré Noureddine Mezni lors de son dernier passage à Libreville.

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2013

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here