Cameroun: IMIC sur le point de signer avec Aferro Mining

0
Nkout camerounLes négociations entre l’International Mining and Infrastructure Corp ( IMIC) et la junior minière  Aferro Mining Inc  pour la reprise des gisements camerounais de Nkout (643, 3 millions de tonnes avec une teneur en fer de 54,5% sur 245 km2 au Sud du Cameroun) avancent bien, selon des sources proches du dossier. Les aspects juridiques majeurs de l’accord ont été finalisés. Ne subsistent plus que que de petit aspects en suspens.
 La  complexité de la transaction provient du fait que la société Aferro Mining  est cotée à la fois à la Bourse de Londres (AIM)  et à celle de Toronto (TSX) . “Il faut trouver des formulations juridiques qui satisfassent les deux parties”, confie-t-on à Financial Afrik.
Les deux parties devront certainement parapher un accord d’ici la semaine prochaine.  Il restera alors aux actionnaires, convoqués en Assemblée générale (probablement en août) de voter pour ou contre la transaction.
Pour rappel, IMIC présidé par le mauritanien Ousmane Kane  est une société initiée par des africains en partenariat avec les chinois.  Le groupe dispose dans ses différents conseils de grosses pointures africaines comme le sénégalais  Babacar Ndiaye, ancien directeur général de la Banque Africaine de Développement, Dr Rilwanu Lukman, ancien ministre nigérian du pétrole, ancien président et secrétaire général de l’OPEP,ou encore l’américain John Negroponte, ancien secrétaire général adjoint auprés de la secrétaire d’Etat Condolezza Rice. Egalement copté, l’ancien ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here