Côte d’Ivoire: victoire partielle de Laurent Gbagbo

0

Gbagbo yeux

Un revers majeur  pour le procureur, la gambienne Fatou Bensouda, sommé par les trois juges de la chambre préliminaire d’apporter des preuves additionnelles avant de décider oui ou non de mener un procès contre l’ancien président ivoirien.

Trois mois aprés l’audience de confirmation des charges, la Cour pénale internationale (CPI) réclame plus de preuves concernant l’accusation de Laurent Gbagbo de “crimes contre l’humanité’.  C’est un revers majeur  pour le procureur, la gambienne Fatou Bensouda, sommé par les trois juges de la chambre préliminaire d’apporter des preuves additionnelles avant de décider oui ou non de mener un procès contre l’ancien président ivoirien. Laurent Gbagbo sera  fixé sur son sort au plus tard au printemps 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here