Maroc-UE: les enjeux d’un accord approfondi

0

Barroso UE Les négociations en vue de renforcer l’accord de libre-échange déjà existant entre l’Union européenne et le Maroc ont démarré concrètement lundi, moins de deux mois après une visite à Rabat du président de la Commission européenne José Manuel Barroso.   Voici les objectifs généraux et les réserves particulières.

 
L’objectif de ces négociations est de revaloriser l’accord existant depuis 2000, qui concerne notamment les produits agricoles, et de couvrir de nouveaux domaines comme les services et les marchés publics. Il s’agit également de mieux protéger les investissements et les nouveaux engagements en matière de concurrence et de droits de la propriété intellectuelle.

L’UE est le premier partenaire commercial du Maroc. Les échanges de biens entre les 27 et le Maroc se sont établies à plus de 26 milliards d’euros en
2012 et les échanges de services à 7 milliards d’euros, selon les derniers chiffres disponibles.
Depuis novembre, le Maroc et l’UE ont aussi mené cinq cycles de négociations sur la pêche, pour essayer de sortir du blocage après le rejet fin
2011 par le Parlement européen de la prolongation d’un précédent accord qui permettait à 120 navires battant pavillon de 11 pays européens – dont une centaine pour l’Espagne – de pêcher dans les eaux du royaume.
Des députés européens avaient jugé l’accord trop coûteux et d’autres avaient estimé qu’il ne prenait pas clairement en compte les intérêts de la population du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole contrôlée par Rabat, qui compte plusieurs centaines de kilomètres de côtes.

Source: AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here