Cameroun: révélations exclusives sur les gisements de Nkout

0

Jindal BiyaL’indien Jindal a raté son pari de prendre possession des gisements miniers de Nkout.  En effet, l’accord d’exclusivité signé avec le canadien Afferro lequel détenait le permis minier est arrivé à expiration depuis le 13 janvier.  Suite à ce retrait, c’est IMIC, présidée  par le  mauritanien Ousmane  Kane,  ancien ministre des Finances, qui est en pole position.  Retour sur un bras de fer. Financial Afrik a mené l’enquête sur les raisons réelles du retrait du groupe indien.

Notre  Enquête exclusive qui sera bientôt mise en ligne revient sur cette affaire.  Sont évoqués dans ce dossier,  Naveen Jindal,  le PDG du groupe indien Jindal Steel and Power limited (Jspl), le canadien Afferro, les gisements de Nkout, le mauritanien Ousmane Kane, les entitész IMIC, AIOG, David Netherway, président d’Afferro.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here