Une premiére à la Bourse d’Alger

0

Bourse d'AlgerLe Fonds d’investissement Africinvest sort du capital de NCA par la Bourse d’Alger. Une première, autorisée par l’administration algérienne, qui constitue, selon Slim Othmani, un signal « fort » en direction des investisseurs étrangers. Retour sur un fonds d’investissements qui s’est bien implantée quoique discrètement en Algérie au cours de la dernière décennie.

Deux nouveautés apparaissent dans l’Offre Publique de Vente lancée ces jours ci  par NCA. Ce sera la première fois qu’une entreprise spécialisée dans la production de produits de consommation sera coté à la Bourse d’Alger. Elle constituera aussi, selon le PDG de NCA, Slim Othmani, « un signal fort pour les investisseurs étrangers » à travers la vente à la bourse d’Alger de la participation du Fonds d’investissement international Africinvest.  Actuellement environ  30 % du capital de NCA  est  détenu par  Africinvest  à la suite de l’ouverture du capital de cette société familiale  en 2005 qui fut à l’époque la première expérience de ce type  en Algérie, souligne M. Othmani. C’est la principale originalité de cette opération. Le PDG de NCA précise que  l’introduction en bourse de sa société s’effectuera à travers une offre publique de vente (OPV) et ne se traduira donc pas par une augmentation de capital, à l’image par exemple de l’ouverture de capital réalisée par Alliance assurance voici un peu plus de 2 ans. L’objectif  est  essentiellement  de permettre la cession  au grand public de la plus grande partie des actions d’Africinvest  ainsi que de celles de « plusieurs autres petits actionnaires de la société ».

 

Source: Maghreb Emergent

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here