SecteursSommet NEPAD

Sommet NEPAD

-

En prélude au Sommet du Nepad sur le financement des infrastructures en Afrique, prévu les 13 et 14 décembre prochain à Dakar, une véritable opération de communication vient d’être engagée par le gouvernement hôte.

Après d’un mois du sommet du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) sur le financement des infrastructures, prévu à Dakar, les 13 et 14 décembre, les différentes communautés africaines ont décidé de fédérer leurs actions. L’objectif est de faire des infrastructures un véritable levier de développement du continent. C’est dans ce sens qu’une réunion d’information, regroupant plus d’une cinquantaine de participants, s’est tenue mercredi, à Dakar, sous la présidence de Mme Gnounka Diouf, ministre conseiller à la présidence de la République chargée du Nepad, de Ibrahima Ndiaye, conseiller spécial du Président chargé des Infrastructures et de l’ambassadeur Amadou Diallo, chargé de coordonner l’événement pour le Nepad au ministère des Affaires étrangères.
Selon un communiqué du département sénégalais des Affaires étrangères, il est question avec cette rencontre de  »mobiliser » la communauté des affaires des pays concernés ainsi que les ambassades et organisations internationales en vue de  »servir de relais dans la diffusion de l’information ».  »A ce titre, un listing des différents projets à promouvoir ainsi que de la documentation pertinente sur le sommet ont été distribués aux participants », renseigne le texte.
La présence à cette rencontre du corps diplomatique, des bailleurs de fonds, tels que l’Union européenne, la Banque mondiale, le Banque ouest africaine de développement (BOAD), la BAD ou le PNUD, traduit  »un réel engouement de la communauté diplomatique et institutionnelle à soutenir le sommet », d’après le communiqué. Le document présente le sommet comme un  »grand événement où sont attendus une quinzaine de chefs d’État africains, des partenaires au développement, des investisseurs privés, d’imminents chefs d’entreprises internationales ainsi que des sommités mondiales dans le domaine du financement international. »
A en croire la note d’information,  »certains partenaires stratégiques comme la BAD, la Banque Mondiale, la BOAD, l’Union européenne se sont réjouis de l’avancement de la préparation de ce grand événement et annoncent déjà leurs appuis, particulièrement pour les différents projets régionaux retenus qui selon eux, seront examinés attentivement selon des critères de rentabilité, de viabilité et d’équilibre régional. » Il est par ailleurs attendu du sommet qu’il permette de  »mobiliser et de mettre en synergie les principales parties prenantes autour des efforts déployés par l’Union africaine et le NEPAD, pour accélérer la mise en œuvre de projets régionaux d’infrastructures prioritaires », ajoute le texte. Matel Bocoum

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X