Afrique du sud : MTN sous une bonne étoile

0

Après avoir arrondi les angles avec les autorités nigérianes, l’opérateur de téléphonie sud-africaine, MTN, annonce encore une bonne nouvelle. Le groupe sud-africain a indiqué, mardi 11 février, qu’il  s’attend à ce que les bénéfices globaux de 2019 augmentent jusqu’à 50%.

En prélude de la publication de son état financier consolidé 2019, le 11 mars prochain, la structure a déclaré : «que le bénéfice par action global (HEPS) se situerait probablement dans une fourchette de 438 cents à 506 cents sur la base comptable IFRS 16 adoptée en début d’année».

Sur une base comptable IAS 17 comparable, MTN prévoit de faire état d’une croissance de HEPS  (une mesure clé de profit en Afrique du Sud qui supprime les éléments exceptionnels) comprise entre 55% et 75%.

Le Nigéria représente  près d’un tiers du bénéfice de base  de MTN mais  les autorités du fisc  ont posé de nombreux problèmes à l’entreprise ces dernières années.

MTN Nigeria a été condamné à une amende de 330 millions de nairas (1,1 million de dollars) pour avoir omis de couper plus de 5 millions de cartes SIM non enregistrées. Une réduction substantielle par rapport à la pénalité initiale de 1,04 billion de nairas  prononcée en 2015.

En 2018, le groupe a accepté de payer 53 millions de dollars pour résoudre un différend avec la Banque centrale du Nigéria. L’institution d’émission l’avait accusé  d’envoyer à l’étranger 8,1 milliards de dollars en utilisant des documents incorrectement délivrés.

En début d’année, le procureur général du Nigéria a déclaré qu’il avait retiré une demande d’impôt de 2 milliards de dollars contre le groupe. Cette décision a mis ainsi fin à son dernier désaccord avec le gouvernement nigérian.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here