Guinée : la BNIG ne collectera pas de dépôts

0
Le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Dr Louncény Nabé, a apporté des précisions importantes sur le mode de fonctionnement de la BNIG.

Un peu plus d’un an après la création de la Banque Nationale d’Investissement de Guinée (BNIG) au capital social de GNF 100 milliards, détenu à 60% par l’État Guinéen, à 30% par la BCRG  et à 10% par Afriland First Bank, l’on sait qu’elle ne collectera pas de dépôts  de la clientèle. La BNIG jouera plutôt le rôle de pépinière de clients pour les banques commerciales. L’annonce a été faite ce jeudi 23 janvier  par le gouverner de la Banque centrale de Guinée, Lounceny Nabé.

Mieux,  l’institution bancaire dirigée par Paul Fokam d’Afriland First Group, qui a pour mission la promotion de l’entreprenariat, aura un Statut Particulier d’Institution Financière Spécialisée’’ « Elle bénéficie des exonérations d’impôts et taxes sur ses contrats et revenus divers, sur les emprunts contractés, sur les revenus de ses participations et sur divers produits de ses investissements » a laissé entendre lounceny Nabé, lors du conseil des ministres, tout en précisant que ce changement de statut sera matérialisé par un décret.

Il a par ailleurs précisé que la rémunération des bons d’investissement par la BNIG est fixée à 3% l’an. Ces bons d’investissement peuvent être éligibles aux guichets de refinancement de la BCRG et sont admis en constitution des réserves obligatoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here