COMMUNIQUÉ DE PRESSE: RÉALISATION DE L’AGENDA 2063 : AU SERVICE DES POPULATIONS AFRICAINES

0

Johannesburg, le 31 octobre 2017 – S.E. M. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine, a effectué sa première visite officielle auprès des institutions panafricaines opérant en Afrique du Sud.

S’adressant au personnel de l’Agence du NEPAD, du Parlement panafricain et du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs à Johannesburg, le Président a déclaré que l’Agenda 2063 (la vision africaine de transformation à horizon 50 ans) est réalisable grâce aux efforts de tous.

Moussa Faki Mahamat a ajouté que les réformes en cours au sein de l’Union africaine et certains de ses organes sont nécessaires pour assurer l’efficience et l’efficacité de « l’Afrique que nous voulons », telle qu’elle est inscrite dans l’Agenda 2063.

Le Dr Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif de l’Agence du NEPAD, a rendu compte des progrès réalisés par le NEPAD dans l’obtention de résultats en vue d’atteindre les objectifs de la vision quinquennale du continent. « Le NEPAD est axé sur les résultats. Tous ses programmes sont conçus pour réaliser l’Agenda 2063 », a déclaré le Dr Mayaki.

Grâce à ses quatre programme sectoriels (Développement du capital humain – compétences et emploi, Infrastructure, intégration régionale et commerce, Industrialisation, science, technologie et innovation et Gouvernance des ressources naturelles et sécurité alimentaire), l’Agence du NEPAD couvre actuellement 95% du continent.

S’exprimant lors du même événement, le Directeur général du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs, le professeur Eddy Maloka a fait des remarques sur les développements de l’organisation. « Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs, qui a été restauré et revigoré, traverse actuellement une phase de renouvellement », a déclaré le professeur Maloka.

M. Vipya Harawa, Greffier du Parlement et Représentant du Président du Parlement panafricain (PAP), a également souligné les progrès réalisés dans le PAP pour mieux servir le continent.

La transformation de l’Union africaine est une mesure qui est entreprise pour améliorer la valeur de l’UA. C’est un processus qui cherche à rapprocher l’UA des populations, en atteignant les aspirations vers « l’Afrique que nous voulons ». « À travers les processus de transformation nécessaires, les institutions panafricaines seront mieux à même de servir le continent africain », a déclaré Moussa Faki Mahamat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here