Trois mois après sa nomination en tant que premier ministre, Abdelmadjid Tebboune vient d’être débarqué de ses fonctions par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé mardi 15 août un communiqué de la présidence.

C’est Ahmed Ouyahia qui revient à la tête du gouvernement, un poste qu’il a occupé de 2003 à 2006. En 2008, M. Ouyahia redevient premier ministre de l’Algérie jusqu’en 2012, avant d’être remercié encore une fois par le Président Bouteflika.

Agé de 65 ans, le successeur d’Abdelmadjid Tebboune a été chef de cabinet du président de la République de 2014 à 2017. Ahmed Ouyahia est titulaire d’un baccalauréat littéraire qu’il décroche en 1972. Haut fonctionnaire, formé à l’école nationale d’administration d’Alger, M.Ouyahia est un diplomate, une fonction qu’il a exercée en Cote d’Ivoire, en Algérie  comme conseiller aux Affaires étrangères.

En 1984, le même est envoyé à New York comme conseiller à la mission permanente auprès de l’ONU. Il est également le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND).