Déjà en délicatesse avec les agences de notation, Brazzaville est désormais au centre des préoccupations du FMI.

Les fonctionnaires de l’institution estiment que la dette du pays est de 117%  du PIB et non 77% avancé au mois de mars 2017, selon une information de Radio France Internationale (RFI) confirmée par l’AFP.

Pays pétrolier, le Congo a atteint le point d’achèvement de l’initiative « Pays pauvres très endettés (PPTE) », en 2010. Du coup, sa dette a été ramenée à un niveau soutenable, soit 20% de son PIB.

Ce contenu pourrait également vous intéresser