La Banque mondiale a approuvé, mardi 11 juillet 2017, un financement de 56 millions de dollars pour la Gambie. L’enveloppe est destinée à restaurer les prestations de services publics, essentiels dans le pays.

Le montant est divisé en deux tranches : 55% étant un crédit pour une durée de 40 ans, et 45% pour une subvention au budget de la Gambie qui vise à appuyer le processus de reconstruction économique de transition en Gambie.

Il faut noter que la croissance est  estimée à 2,2% contre 4,3% en 2015. Les experts imputent cette situation économique difficile à la disponibilité limitée des devises étrangères, la faiblesse de la production agricole et l’impact de l’impasse politique sur le tourisme en haute saison.