Le concours pour recruter les 20 premiers innovateurs d’Afrique s’est conclu par un âpre round final au cours duquel les finalistes en compétition se sont mesurés pour la place du meilleur innovateur d’Ecobank Fintech Challenge 2017.

Ecobank, le premier groupe bancaire panafricain indépendant, a lancé la compétition en janvier dernier pour détecter les entrepreneurs technologiques les plus prometteurs du continent et pour leur apporter l’appui et le soutien financier nécessaires pour bâtir des success stories africaines.

Le concours ouvert aux start-ups et aux développeurs dans tous les 54 pays africains a donné lieu à une compétition dont les résultats ont dépassé les attentes avec plus de 850 candidatures issues de toute l’Afrique, ainsi que d’Europe, d’Amérique du Nord et de l’Australie. De ces nombreuses candidatures, 20 finalistes ont été pré-sélectionnés et invités à faire des présentations sur leurs produits ainsi que des démos, lors d’une vibrante Foire de l’innovation, assortie d’une cérémonie de remise de Prix, édition 2017, tenue au siège du Groupe Ecobank à Lomé, au Togo, le 21 juin 2017.

Les 20 premiers innovateurs ont été soumis à l’évaluation d’un jury, composé de personnalités dont, Kenn Lisudza, directrice de Global Delivery, Cellulant Kenya, Tomisin Fashina, Directeur des Technologies de l’Information du Groupe Ecobank et directeur général de eProcess International, Dele Nedd, directeur général de Descasio, Ashley Lewis, directeur des investissements pour la région Afrique de l’Ouest de Accion Venture Lab et Femi Olaloku, Conseil Principal pour la Banque Numérique du Groupe Ecobank.

IroFit a été nommé Meilleur Innovateur. Cette start up a impressionné le jury avec ZirooPay mPOS, un produit pionnier dans son domaine, qui rend possible les paiements financiers en temps réel sans connexion Internet. Ceci est différent des paiements «hors ligne» habituels où les paramètres de la transaction sont stockés provisoirement pour faire l’objet d’un rapprochement des comptes, au rétablissement de la connexion.

Kudi Inc, dont le produit Kudi. AI permet les paiements via chats et utilise des analyses de données pour rappeler aux clients les factures dues, a été nommée deuxième finaliste.   Paylater, qui a été développé par One Finance et qui permet aux clients d’obtenir des prêts allant jusqu’à 1 500 $ US avec seulement une connexion de données et un smartphone, a été troisième finaliste.

Ces trois lauréats ont gagné des prix en espèces d’une valeur de 10 000 $US, 7 000 $US et 5 000 $US, respectivement.

Les 20 finalistes ont eu droit à une immersion dans le programme Ecobank Innovation Fellowship, un programme d’appui et de financement aux start-ups innovantes en FinTech. Ils bénéficieront d’une opportunité de partenariat unique avec le Groupe Ecobank, avec à la clé :

  • Un important financement des start-up, d’une valeur estimée à 500 000 $ US à toutes start-ups qui répondent aux critères d’investissement de Ecobank ;
  • Un déploiement de produits à l’échelle régionale : les start-up les plus viables commercialement auront l’opportunité de lancer leurs produits dans les 33 marchés de Ecobank en Afrique ;
  • Un partenariat spécial fournisseurs : pour les start-ups ayant de réelles capacités de partenaires de services à l’échelle panafricaine, capables d’opérer au sein de l’écosystème du réseau Ecobank ;
  • Un appui au Mentorat et networking : au cours de la période couverte par la bourse annuelle, les boursiers auront accès au réseautage et au mentorat du vaste réseau global qu’Ecobank est capable de mettre à disposition, notamment des leaders technologiques, des experts en fintech, des investisseurs et de coaches en management.

Ade Ayeyemi, directeur général du Groupe Ecobank, a déclaré : « En tant que principale banque panafricaine, Ecobank s’engage à transformer le secteur bancaire et à promouvoir l’inclusion financière grâce à l’innovation. L’activité fintech servira de catalyseur pour atteindre ces objectifs ; c’est pourquoi nous nous sommes engagés à investir dans l’industrie fintech africaine pour être la tête de proue de ce projet. C’est une victoire aussi bien pour les start-ups en fintech, que pour notre Banque et l’Afrique. Félicitations à IroFit pour avoir gagné la première place, ainsi qu’aux deux autres finalistes Kudi Inc et One Finance. Cependant, le véritable prix est décerné aux 20 finalistes, car nous travaillerons à assurer leur succès futur grâce à notre programme de bourse Ecobank Fintech.”

Eddy Ogbogu, Directeur des Opérations et de la Technologie du Groupe Ecobank Group, a ajouté: “Notre plan de transformation de Ecobank en une banque d’innovation qui s’insère de plein pied dans l’économie numérique mondiale en pleine croissance, sera piloté par les start-ups en fintech dans lesquelles nous investissons. Nous croyons en l’Afrique, nous croyons en la capacité des innovateurs africains et du secteur privé à lutter contre la transformation de l’Afrique. C’est pourquoi nous nous engageons à investir dans les innovateurs africains pour stimuler notre transformation en une véritable success story panafricaine. “

Ecobank Fintech Challenge a été conçu en partenariat avec le cabinet de consultants Konfidants et est soutenu par plusieurs partenaires en Afrique et dans le monde. Vous trouverez plus d’informations sur les boursiers, leurs innovations et la Bourse d’Innovation sur le site internet du programme, www.ecobankfintech.com. Vous pouvez également interagir avec nous sur les réseaux sociaux via facebook.com/ecobankfintech et twitter.com/ecobank_fintech.

Ce contenu pourrait également vous intéresser