Le jury du DESCOGEF (Diplôme   d’Etudes  Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière) vient de prendre des mesures restrictives à l’accès à la profession d’expert comptable.

 

En effet, par  décision N°2/2017/PJ/DESCOGEF/SP du  18 février 2017, il est indiqué qu’à compter de la session de 2017 incluse, les  seules candidatures   autorisées pour tous les  ressortissants de l’UEMOA sont celles émanant des centres agréés.
Or, il n’existe que trois centres agréés dans les huit pays de la Zone, à savoir le centre de Dakar au Sénégal  et ceux de Yamoussoukro   et d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Si elle restreint fortement l’accès des citoyens de l’UEMOA à la profession d’expert comptable, cette décision ouvre un boulevard à la concurrence étrangère. Une pétition a été lancée par un collectif des candidats libres et a déjà recueilli  plus de 1. 200 signatures à l’heure où nous mettions sous presse.

Objectif, barrer la route à une mesure d’autant plus contestable qu’elle prend à contre pied la vague de déréglementation-dérégulation qui souffle sur différentes activités.

Ce contenu pourrait également vous intéresser