managem-1

Le groupe Managem vient d’obtenir son premier permis de recherche d’or. La filiale ivoirienne du groupe minier marocain a opté pour la prospection de l’or dans un secteur en plein essor avec un important potentiel et des reserves prouvées estimées à plus de 600 tonnes.

Il faut noter qu’en Côte d’Ivoire, sur les 200 permis de recherche en cours de validité dans le pays, les trois quarts concernent le minerai jaune.

Selon Jean Claude Brou, le ministre ivoirien en charge des mines, depuis 2011, le secteur a enregistré une croissance de 38,7%.

En 2016, quelques 25 tonnes ont été produites par les 4 multinationales en activités sur le sol ivoirien, soit 1,5 tonne de plus en un an. Une progression qui sera dopée par l’entrée en production de deux nouvelles mines courant 2017.

Dans ses projections, le gouvernement ivoirien table sur une production annuelle de 30 tonnes d’or à l’horizon 2020 grâce à l’intérêt croissant des investisseurs pour son secteur minier régi par un code adopté en 2014 et jugé attractif .

Actif dans huit pays subsaharienne, le groupe Managem, présent dans deux pays voisins  de la cote d’ivoire (le mali et le Burkina Faso) a réalisé un chiffre d’affaires de 446 millions de dollars au titre de 2016 avec 21 unités industrielles en activité.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser