chine-afrique

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ont augmenté de 16,8% pour s’établir à 38,8 milliards de dollars au premier trimestre 2017. C’est la première hausse trimestrielle depuis 2015, a déclaré Sun Jiwen, porte-parole du ministère chinois du commerce jeudi 10 mai, lors d’une conférence à Pékin.

Le commerce entre les deux pays est porté par un bond de 46% des importations en provenance d’Afrique au premier trimestre. Les importations agricoles ont augmenté de 18%, tandis que les exportations chinoises ont enregistré une baisse de 1% par rapport à l’année précédente.

L’investissement direct non financier de la Chine dans le continent a également grimpé de 64%, alors que des pays comme Djibouti, le Sénégal et l’Afrique du Sud ont connu une hausse de plus de 100%  à la même période.

Les relations commerciales entre la Chine et les pays africains sont souvent dominées par de grands accords sur les ressources naturelles, déclenchant des critiques de certains pays, selon lesquels la Chine ne s’intéresse qu’aux richesses minérales et énergétiques du continent.

Ce contenu pourrait également vous intéresser