Bourse

Œuvrer pour accompagner les entreprises marocaines dans le financement de leur croissance, tel est le leitmotiv de la Bourse de Casablanca. Pour être en phase avec cette volonté, elle a lancé la semaine dernière  la deuxième cohorte du programme ELITE  qui forme un écosystème dynamique, bâti autour de l’entreprise pour soutenir et favoriser l’innovation, l’entrepreneuriat et la croissance, a-t-on appris de sources boursières.

De par sa construction, ELITE amène les entreprises qui y adhèrent à identifier leurs problématiques et à mettre en place des mesures adéquates pour les résoudre. En fin de parcours, ces entreprises peuvent obtenir le label ELITE. Ce dernier leur garantit une visibilité certaine auprès des investisseurs nationaux et internationaux et leur facilite le financement, surtout qu’elles ont accès à une plateforme digitale qui regroupe l’ensemble de la communauté ELITE et ce, dès qu’elles intègrent le programme.

ELITE n’oriente pas les entreprises vers une source de financement ciblée. C’est un programme “capital neutre” ouvert à toute opportunité de financement qui correspond aux besoins de l’entreprise (private equity, fonds de capitalrisque, produits de dette, bourse, …).

Depuis 2014, la Bourse de Casablanca a adopté une nouvelle démarche car elle a constaté, lors des réunions de prospection avec les chefs d’entreprises, un écart entre les exigences du marché financier et la réalité des entreprises marocaines. Cette nouvelle démarche consiste à doter les entreprises marocaines des moyens qui leur permettent d’une part, d’accéder plus facilement au marché financier et d’autre part, d’accéder à l’ensemble des sources de financement qu’offre ce marché. Dans ce sens, deux actions majeures ont été amorcées.

La première action est la signature, en 2015, d’un partenariat avec le London Stock Exchange Group (LSEG) pour la mise en place du programme ELITE qui accompagne les entreprises dans leur croissance, faisant ainsi du Maroc le premier pays non européen où ce programme est déployé.

La deuxième action est la signature, en 2016, d’un second partenariat avec Maroc PME. Il consiste à associer les actions menées par les deux organismes en faveur des entreprises marocaines pour optimiser l’émergence d’un tissu de PME solides et pérennes.

Les actions  de la Bourse de Casablanca ont permis à des entreprises marocaines de toute taille et tout secteur confondus de lever sur le marché boursier depuis 2001, plus de 100 milliards de dirhams (environ 9 milliards d’euros) à travers des opérations diverses (augmentations de capital, emprunts obligataires et introductions).

Share Button