econet11_article_full

Bharti Airtel, le plus grand opérateur de télécommunications d’Inde, a annoncé qu’elle recevrait 129 millions de dollars du groupe Zain, la principale société de télécommunications du Koweït, pour régler les litiges  découlant de l’acquisition des activités africaines de Zain en 2010. La société, va également régler le litige porté par Econet Wireless Limited sur sa participation de 5% dans Airtel Nigeria.

« Bharti Airtel International et Zain Telecom ont conclu un accord, en vertu duquel Zain paiera pour le règlement des réclamations d’Airtel pour le litige au Nigeria, certaines questions fiscales et les frais juridiques connexes », lit-on dans un communiqué publié  par le groupe Airtel, le 4 novembre 2016.

« Aux termes de la convention de vente et d’achat d’actions de 2010, Zain avait fourni à Airtel certaines indemnités couvrant le litige au Nigeria et pour certaines créances fiscales ».

Dans le cadre de l’acquisition par Airtel de 10,7 milliards de dollars des 15 opérations africaines de Zain, Bharti Airtel avait acquis 65% de Zain Nigeria. Mais la société basée à Lagos a été enracinée dans un litige actionnaire de longue date avec Econet Wireless, basée en Afrique du Sud, qui est contrôlée par  le milliardaire Strive Masiyiwa.

Dans le communiqué, Zain a déclaré que le paiement n’aura aucun impact financier futur sur sa société car il a déjà mis de côté les provisions pour couvrir les paiements potentiels liés à la transaction.

Fondée en 1995, Bharti Airtel est présente dans 20 pays d’Asie et d’Afrique avec plus de 300 millions d’abonnés. La filiale de la compagnie au Nigeria, Airtel Nigeria, est le troisième plus grand opérateur dans le pays avec plus de 32 millions d’abonnés.

Share Button