Par Nephthali Messanh Ledy

Cemile Sancak, chef de division adjoint du Département Afrique en charge du Togo

Une mission du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Cemile Sancak, chef de division adjoint du Département Afrique en charge du Togo, est arrivée à Lomé depuis jeudi 20 octobre. Objectif, faire des observations et recommandations sur la situation macroéconomique du pays, au titre de l’article IV des statuts du Fonds, pour l’année 2016.

Pendant son séjour, la délégation aura des échanges avec Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances, son collègue de la planification, les autorités locales de la Banque centrale, les partenaires du développement, etc. Une déclaration est attendue début novembre.

La dernière mission du genre date d’août 2015. « Les perspectives de croissance demeurent positives à moyen terme », avait-elle indiqué. « Le taux de croissance de l’activité économique devrait avoisiner 5,5 % pour la période 2015-2018, sous l’impulsion de la production agricole, des services de transport liés au commerce international et de l’impact positif de l’amélioration de l’infrastructure des transports sur l’activité économique privée ».

Share Button