saphyr-1

C’est une innovation technologique qui arrive sur le marché du gaz domestique en Côte d’Ivoire. La bouteille de gaz butane en alliage en fibres de verre, introduite dans le pays par la SAPHYR, la Société africaine de pétrole et d’hydrocarbures raffinés, tient en une main et est plus résistante que l’acier …

La société a officiellement lancé ce jeudi son centre emplisseur ultra moderne, la toute première unité opérationnelle de la nouvelle zone industrielle du PK24, à Abidjan. D’une capacité d’emplissage de 2 500 bouteilles par jour, l’unité entièrement automatisée permettra de fournir le marché ivoirien en gaz domestique dans une bouteille composite issu de la technologie aérospatiale.

Avec un cœur fait de fibre de verre, la bouteille est deux fois plus légère que la bouteille ordinaire de gaz butane et plus « résistante que l’acier ». « Elle est translucide, légère, robuste et non explosive » ; « exposées au feu, …, il n’y a pas de rupture de fibres, il se produit simplement une dilatation qui laisse échapper le gaz et celui-ci se consomme alors sans risque d’explosion », a relevé Jean Paul Kakou, le directeur général de la SAPHYR.

« La qualité de cette bouteille nouvelle génération est garantie par la certification ISO 11119-3, la référence mondiale en la matière » a assuré pour sa part Philbert Seka Sinté, le président du Conseil d’administration de l’entreprise, quatrième centre emplisseur du pays.

Un secteur en pleine expansion

Présent à la cérémonie, le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean Claude Brou, a salué l’initiative de SAPHIR, une entreprise à capitaux ivoiriens, qui vient révolutionner un marché en pleine expansion, notamment animé par des multinationales.

De 22 000 tonnes en 1992, la consommation de gaz butane « est passée à 205 000 tonnes en 2015 » et « pourrait atteindre 250 000 tonnes cette année et cette croissance de la consommation de gaz butane va se poursuivre dans les années à venir » a-t-il indiqué.
SAPHYR qui met en outre en avant sa contribution à la lutte contre la déforestation et la préservation de l’environnement, ambitionne de renforcer sa capacité de production et vise à terme le marché sous régional.

Share Button