screenshot_2016-10-04-13-15-03-1

Olam International a franchi une étape importante après sa première plantation de palme est allé d’être le premier en Afrique à recevoir la Table ronde sur huile de palme durable (“RSPO” Roundtable on Sustainable Palm Oil).

L’entreprise devient la première société sur le contient africain à obtenir la certification Rspo pour de nouvelles plantations et pour son usine de transformation d’huile de palme.

La plantation Awala au Gabon a été la première entreprise de Olam en plantations de palmiers en amont dans une joint-venture avec la République du Gabon. Le développement a commencé en 2011 comme l’un des deux grands projets pour Olam Palm Gabon (OPG) dans le pays.

La plantation de 6.700 hectares (ha) se situe sur une concession de 20.000 ha, dont le reste est géré activement par Olam pour la conservation de la biodiversité et le carbone forestier, et la protection des captages d’eau, dans le respect des exigences de la RSPO. Cette certification a lui seul stimulé RSPO d’hectares de production certifiés de l’Afrique de 30% à partir de 21,666 ha.

L’autre développement majeur pour OPG est la plantation Mouila qui se trouve au sud de Awala. Dans Mouila, OPG a déjà planté 31.000 ha en pleine conformité avec les lignes directrices de la RSPO et progresse vers la certification de cette zone en 2017 comme prévu. Comme dans Awala, Mouila aura également une zone très importante réservée aux exigences de conservation que par les lignes directrices de la RSPO.

En arrivant à pleine capacité de production en 2023, les deux plantations vont livrer jusqu’à 22 tonnes métriques de grappes de fruits frais ( «FFB») et 5,2 tonnes métriques d’huile par hectare, en complétant de manière significative le stock existant de production de palme durable en Afrique.Datuk Darrel Webber, PDG de RSPO a dit: «Nous nous félicitons de Olam pour intégrer le développement durable dès le début de leurs opérations, il est une bonne étape pour éviter les impacts négatifs sur les personnes, la planète et le profit. Il est essentiel pour toutes les entreprises, en particulier celles qui opèrent dans une nouvelle frontière comme le Gabon, pour planifier et rendre compte des pratiques de développement durable dans les processus d’aménagement du territoire depuis le début. Nous comptons sur tous nos membres en Afrique à être des ambassadeurs exceptionnels pour la durabilité, nous espérons que les modèles pour la transformation durable en Afrique ».

Ranveer Chauhan, directeur général et chef de la direction de l’huile de palme et de caoutchouc naturel à Olam International, a déclaré: «De toutes les huiles végétales, l’huile de palme produit les rendements les plus élevés par hectare. Actuellement, environ 17% de l’approvisionnement mondial de l’huile de palme est certifiée durable. Toutefois, la demande des clients pour l’huile de palme durable augmente rapidement et RSPO vise 100% de l’absorption d’huile certifiée en Europe seulement d’ici 2020. Assurer nous sommes certifiés est donc pas seulement la bonne chose à faire, mais fait sens des affaires ».

La plantation Awala emploie environ 1200 employés, plus de 90% sont des ressortissants gabonais. Le terrain pour les entreprises de plantation au Gabon a été acquis le bail du gouvernement et du consentement préalable et éclairé (FPIC) processus gratuit bien connu a été diligemment suivi. Le plan de gestion sociale a été mis au point grâce à des consultations actives et selon ces plans, OPG a également fourni l’infrastructure et des équipements pour les communautés environnantes telles que les routes, l’éclairage, les pompes à eau et les écoles, ainsi que la fourniture d’installations médicales.

L’objectif de base de Olam de croissance responsable – assurer une croissance rentable de manière éthique, socialement responsable et respectueuse de l’environnement – des réductions sur toutes les plateformes et les entreprises produits.