Par Nephthali Messanh Ledy

20160818_084814

La justice togolaise a reporté au 31 août 2016, le procès devant opposer Alberto Olympio, ex-PDG d’Axxend Corporation à Cauris Management, l’un des partenaires de la société. Motif, l’absence de l’accusé ce mercredi à Lomé, pour le procès prévu pour le 17 août au Tribunal de Première Instance.

Une absence bien annoncée en début de mois par son conseil, qui dénonce de « graves anomalies constatées dans le dossier ».

Pour rappel, l’informaticien est accusé d’avoir, en sa qualité d‘administrateur de Axxend Corporation Maurice, frauduleusement disposé de la somme de 6 milliards de F CFA au mépris des statuts de la société, et d’avoir obtenu d’un organisme de crédit privé (Fonds Cauris Croissance II), un crédit dont l’usage serait autre que celui déclaré.

Aussi lui reproche-t-on, selon la plainte, d’avoir contrefait et falsifié un acte privé ou un document bancaire ou de commerce contenant reconnaissance, contre obligation ou décharge, en l’espèce un relevé bancaire avec la circonstance que le faux a été commis par un professionnel dans l’exercice de ses fonctions.

A noter que le President du Parti des Togolais a, en janvier 2014, annoncé à ses actionnaires son intention de s’installer au Togo pour la politique. Ainsi a-t-il laissé « progressivement » ses fonctions de PDG à son adjoint, avant de monter formellement sa formation trois mois plus tard.

Share Button