Par Bandiaré Ndoye

dd

Le groupe d’investissement sud-africain Old Mutual investissement group (OMIG) et l’Autorité Souveraine d’Investissement (NSIA) ont conclu un accord de partenariat ce vendredi, visant à injecter 700 millions de dollars dans des projets dont 2OO millions dans l’agriculture et 500 millions dans l’immobilier. Cette chaine d’investissement servira au développement de l’économie rurale et à la réduction du déficit infrastructurel du pays.
Pour la ministre des Finances, Kémi Adeson, le principal problème de l’agriculture au Nigéria reste le manque d’infrastructures adéquates. « La principale raison pour laquelle notre économie n’a pas connu la croissance qui devrait être la sienne est notre manque d’infrastructures. Ce n’est pas que nous ne produisons pas assez, mais très souvent, une grande partie de la production pourrit, car il est difficile de la transporter et de la stocker » a tt-elle affirmé.

A travers ce contrat, NSIA s’engage à verser 25 millions de dollars. L’OMIG versera pour sa part 50 millions de dollar. Le reste des investissements devrait être recherché auprès d’autres investisseurs.

Pour atteindre cet objectif, NSIA et Old Mutual Property, filiale d’OMIG créent une société d’investissement privé où chacun s’engagera à apporter un financement initial de 50 millions de dollar. Un investissement peut être porté par la suite à 100 millions de dollars.
Les investissements agricoles seront gérés conjointement avec la filiale spécialisée d’OMIG, UFF Agri-Fund (UFF), et seront axés sur la production , la transformation et la logistique.

Ce contenu pourrait également vous intéresser