Par Bandiaré Ndoye

argent-financement-2013-07-22

Au Maroc, le flux des investissements directs étrangers a baissé de 34,9% au premier semestre 2016, selon les résultats préliminaires des échanges extérieurs de juillet 2016 publiés par l’office des échanges.

Les flux des IDE sont passés de 18,9 milliards de dirhams en 2015 à 12,3 milliards de dirhams en 2016. Selon l’Office, cette chute drastique des IDE provient du recul des recettes et de la hausse des dépenses.

Par contre, les recettes des marocains résidants à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 2,3% atteignant 34,9 milliards de dirhams contre 34,1 milliards de dirhams un an auparavant. Idem pour les recettes touristiques qui ont augmentées de 2,5%.

La balance des voyages a aussi affiché un excédent de 24,7 milliards de dirhams contre 23,3 milliards de dirhams un an auparavant, en légère hausse de 1,8%. Ce résultat provient de la hausse des recettes de 2,5% , toutefois atténuée par l’augmentation des dépenses de 4,8% soit 0,4 milliards de dirhams.

Toutefois, l’Office note un creusement du déficit commercial au cours des sept premiers mois de l’année qui s’est établi à 103,6 milliards de dirham à fin juillet 2016 contre 96,4 milliard de dirham un an auparavant.

Share Button