Par Bandiaré Ndoye

usine-592x296

Au Burkina Faso, deux mines d’or situés au Sud-Ouest et au Centre devraient générer  des recettes fiscales d’environ 256,6 milliards de FCFA, selon le ministère en charge des mines. 

A cet effet, le gouvernement a décidé, lors du conseil des ministres tenu Jeudi dernier, de signer une convention manière avec la filiale de l’australien Centamin, konkera SA qui sera chargé de l’exploitation de la mine aurifère « Batié Ouest » située dans le sud-ouest du Burkina.

Les réserves minières sont estimées à 28,585 tonnes d’or brut et couvrent une superficie de 64,34km², pour une durée d’exploitation de sept ans. L’exploitation permettra de créer 187 emplois permanents au niveau de la mine et 85 emplois au niveau des sous-traitants avec des recettes fiscales estimées à 98,4 milliards de FCFA.

Pour ce qui est du gisement de Bomboré, situé dans la région du Plateau central, le gouvernement a accordé un permis d’exploitation minière au canadien Orezone. Les réserves minières y sont estimées à 39,600 tonnes d’or brut et couvrent une superficie de 25km² pour une durée d’exploitation de dix ans. L’exploitation de cette mine permettra  également de générer 957 emplois directs pendant la construction et 657 emplois permanents durant l’exploitation. Les recettes fiscales sont estimées à 158,2 milliards de FCFA.

Share Button