kenya-airways-

Le géant africain du transport aérien, Kenya Airways est dans la tourmente, avec une perte qui fait froid dans le dos. Avec 26,22 milliards de shillings (230 millions d’euros) sur l’exercice annuel achevé le 31 mars 2016, la compagnie aérienne affiche la plus grosse perte nette de son histoire, selon son rapport financier qui vient d’être rendu public.

Cette perte est également la plus importante de l’histoire du Kenya où aucune autre société n’avait publié de pertes aussi importantes, a regretté dans les colonnes de TV5 Monde, Aly Khan, analyste indépendant.

La compagnie aérienne est plombée, selon les spécialistes,  par sa politique d’expansion baptisée « Project Mawingu ». Cette politique lancée en 2011, avec notamment l’achat de nouveaux Boeing et l’objectif de doubler le nombre destinations pour 2021, a tourné à la catastrophe.

D’autres facteurs expliquent aussi l’énorme perte enregistrée par Kenya Airways. Il s’agit de la hausse des taux de change et des coûts d’emprunt.

Créée en 1977 à la suite du démantèlement de la East African Airways, Kenya Airways était considérée, il y a à peine dix ans, comme une des compagnies aériennes les plus rentables au monde.

Ce contenu pourrait également vous intéresser