Libreville-Gabon-780x523

Un communiqué de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), annonce que le Gabon a procédé ce 20 juillet à l’émission d’Obligations du trésor assimilables (OTA) pour lever 5 milliards de francs CFA sur le marché financier de l’Afrique centrale, avec un taux nominal de 4,50 %.

Au total, trois banques gabonaises ont été désignées pour suivre cette opération. Il s’agit de la  BGFI Bank, de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) et de l’Union gabonaise de banque (UGB).

Cette émission d’obligations du trésor assimilables (OTA) concerne également six établissements de crédit et d’épargne camerounais, notamment Afriland first Bank, Ecobank, Union bank of Cameroon limited (UBC), United bank for Africa Cameroon (UBA), Société commerciale de banque (SCB), Standard Chartered Bank Cameroon.

D’autres institutions  financières comme Ecobank Centrafrique, Crédit du Congo et la Caisse commune d’épargne et d’investissement de la Guinée équatoriale sont aussi concernées par cette opération.

Avec la chute des cours du baril de pétrole ayant provoqué une baisse significative des revenus de l’Etat, le Gabon a besoin de ressources  additionnelles pour financer son  vaste programme de modernisation du réseau routier des principales villes du pays. Ce programme d’une valeur de 60 milliards de FCFA devrait permettre de limiter le phénomène des embouteillages récurent à Libreville et faciliter la circulation d’une commune à une autre ou d’un quartier à un autre.