La vague de cocnentration se poursuit dans le secteur des matériaux de construction. Après le mariage entre Lafarge et Holcim, c’est au tour du rapprochement entre entre HeidelbergCement et d’Italcementi. Le premier vient de recevoir le feu vert de la Commission Européenne pour l’a quignon de 45% du capital d’Italcementi pour un montant de 1,67 milliard d’euros. Une partie de la transaction a été réglée en actions HeidelbergCement, permettant à Italmobiliare, qui détenait les titres Italcementi, d’entrer au capital du groupe à hauteur de 5,3%. Après la finalisation de cette première étape, le cimentier allemand devrait lancer une OPA sur le solde des actions Italcementi.

Au total, l’opération valoriserait le groupe italien 6,7 milliards d’euros, comprenant un endettement de 2,2 milliards. Conséquence de ce rapprochement,  la société HeidelbergCement a déposé auprès de l’Autorité marocaine des marchés (AMMC), en date du lundi 4 juillet 2016, un projet d’offre publique d’achat visant les actions Ciments du Maroc, filiale d’Italcementi.