Par Nephthali Messanh Ledy,

Emmanuel Ikazoboh, le Président du conseil d'administration du groupe
Emmanuel Ikazoboh, le Président du conseil d’administration du groupe

Les actionnaires d’Ecobank Transational Incorporated sont depuis ce matin au siège de la banque à Lomé pour le compte de sa 28e assemblée générale.

Ils auront la tâche d’approuver plusieurs  résolutions relevant de la compétence de l’instance : l’approbation  des comptes, l’affectation du résultat, le renouvellement du mandat de Daniel Matjila (administrateur representant Public Investment Company), la ratification de la Cooptation de Abdulla Al Khalifa ( Qatar National Bank), Ade Ayeyemi et Mfundo Nkuhlu au conseil d’administration de la banque panafricaine.

« L’année 2015 a été plus difficile que prévu à bien des égards », a reconnu Emmanuel Ikazoboh, le Président du conseil d’administration du groupe, commentant les résultats 2015 de la banque. « Effondrement des cours du pétrole brut, ralentissement d’une croissance chinoise jusqu’alors impressionnante et morosité économique en Europe : une véritable tempête s’est abattue sur l’Afrique subsaharienne, affectant les économies locales et, corrélativement, les revenus des ménages et des entreprises. Nous avons également dû faire face à un certain nombre de difficultés internes qui ont affecté les résultats financiers».

Et de poursuivre : « Le Conseil d’administration et la direction de Ecobank ont fait front ensemble pour surmonter ces difficultés. Nous avons maintenu le cap, en nous employant à créer de la valeur pour l’actionnaire indépendamment des soubresauts du cycle économique, ce qui n’était pas tâche aisée».

En rappel, la banque  a généré fin 2015, un bénéfice par action dilué de 0,28 dollar Us, en baisse de 83 % par rapport à 2014 (1,69% dollar Us). Le rendement des capitaux propres (ROE) s’est établi à 4,2 % en 2015, contre 16,5 % en 2014, avec un  résultat net part qui a atteint 66 millions de dollars Us, contre 338  millions de dollars us en 2014.

Par ailleurs, l’Assemblée Générale devra approuver, entre autres, les nominations du Togolais Ignace Clomegah et de la Kenyane Catherine Ngahu au conseil d’administration.

Cette assise sera suivie d’une assemblée générale extraordinaire qui devra statuer sur une fusion  des  actions, une émission de droits préférentiels et une modification des statuts .

Share Button