L’investisseur britannique Actis, a annoncé ce 2 juin avoir clôturé avec succès une levée de 500 millions de dollars pour le compte d’Actis Africa Real Estate Fund 3 (ARE3), son troisième fonds dédié à l’immobilier en Afrique subsaharienne.

Il s’agit de la plus importante levée de fonds pour le secteur de l’immobilier en Afrique noir, note avec satisfaction Actis qui visait un montant de départ de 400 millions de dollars.

« Cette levée de fonds réussie est un signe supplémentaire de la confiance de nos investisseurs dans notre capacité à identifier les opportunités les plus convaincants à travers l’Afrique », a souligné David Morley, en charge de l’immobilier chez Actis, pour saluer l’opération qui, il faut le relever, a bénéficié de concours de fonds de pension, de fonds souverains, des institutions de financement du développement en provenance d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord.

ARE 3 sera investi dans 7 à 8 capitales de la région qui comptent parmi « les villes les plus dynamiques ont monde » dans l’immobilier résidentiel, professionnel et industriel, indique la firme dans son communiqué.

A noter que le précédent fonds ARE 2, clôturé en 2012, avait permis de lever 278 millions de dollars.

Actis est un investisseur de premier plan sur les marchés émergents en Afrique, en Asie et en Amérique latine, avec 6,6 milliards d’actifs sous gestion. La société a ouvert des bureaux à Londres, Johannesburg, Nairobi et Lagos.