nouvelle aérogare de Lomé vient relooker l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema
Nouvelle aérogare de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema De Lomé

Mise à part Egypt Air annoncée par Financial Afrik, Turkish Airlines, Kenyan Airways, Arik Air et la congolaise Ecair sont d’autres compagnies qui vont desservir Lomé, rejoignant ainsi un marché déjà animé par un peu plus d’une dizaine d’opérateurs.

C’est le signe d’un nouveau regain d’intérêt pour la capitale togolaise, où d’ailleurs certaines compagnies ont multiplié leurs vols depuis quelques mois.

C’est le cas de Air France qui offre depuis mars 2016, un vol quotidien au départ de Lomé vers paris. De même, Brussels Airlines est passée de 2 à 4 vols hebdomadaires depuis le dernier trimestre 2015.

Un aéroport ultramoderne

D’un coût total de 75 milliards de F CFA, la nouvelle aérogare de Lomé vient relooker l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema, qui pourra enregistrer entre 2,5 et 3 millions de passagers par an, contre 450.000 aujourd’hui.

D’une superficie de 21.000 m², l’infrastructure réalisée sur une durée de 4 ans dispose de 3 passerelles télescopiques d’accès aux avions, de 24 comptoirs d’enregistrement dans le hall principal et offre un parking qui peut désormais accueillir jusqu’à 15 appareils gros porteurs.

La zone de fret, quant à elle, passe de 15.000 tonnes à 50.000 tonnes de traitement annuels.

Par Nephthali Messanh Ledy

Share Button