Par Elisabeth Kamogne, Douala.

imageFace à la baisse des prix de gros de l’électricité en France, le conseil d’administration d’EDF (Electricité de France),  réuni le 22 avril 2015, a annoncé une série de mesures, dont la réduction des investissements de près de deux milliards d’euros (environ 1 310 milliards de F) entre 2015 et 2018.

Engagée dans le financement du projet d’aménagement hydro-électrique de Nachtigal-amont au Cameroun, l’entreprise française devrait apporter 40% des 655,9 milliards de F CFA nécessaires. En dépit des Assurances du chef de projet Nachtigal selon lesquelles le barrage ne devrait pas souffrir des nouvelles mesures d’EDF, l’inquiétude est vive sur le terrain.
L’accord de développement en commun du projet d’aménagement hydro-électrique de Nachtigal-amont sur le fleuve Sanaga dans la région du Centre a été signé à Yaoundé le 8 novembre 2013 entre le gouvernement camerounais et trois partenaires financiers: la SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, Rio Tinto Alcan (RTA) et EDF.

En 2014, l’annonce par RTA de son retrait de l’actionnariat du groupe Alucam avait déjà fait planer des incertitudes sur la poursuite de son engagement dans le projet Nachtigal.

Share Button