Inaugurée le 4 février par sa Majesté Mohammed VI, roi du Maroc, la centrale solaire permettra au royaume chérifien de réduire sa la dépendance au pétrole de 2,5 millions de tonnes ainsi que les émissions de gaz à effet de serre de 760000 tonnes par an et à utiliser davantage les énergies renouvelables.

D’une capacité de 500 mégawatts, le complexe est composé de trois centrales et permettra de fournir de l’énergie à 1,1 million de Marocains d’ici 2018. L’énergie solaire concentrée est une technologie prometteuse : l’agence internationale de l’énergie a prévu qu’11% de la génération d’électricité serait fournie par cette énergie renouvelable en 2050.

Le complexe Noor-Ouarzazate a nécessité 3 milliards de dollars fruit d’un financement de la Banque africaine de développement (BAD), des fonds d’investissements climatiques (FIC), des institutions de financement européennes et la Banque mondiale.

Ce contenu pourrait également vous intéresser