Screenshot_2016-01-20-15-59-15-1

En 2016, l’interprofession avicole du Cameroun prévoit une production de 50 millions de poulets. Selon le président de ce regroupement, François Djonou, « les membres de l’interprofession avicole devraient produire au total 50 millions de poulets contre 45 millions en 2015 ».

L’élément principal motivant cette prévision reste le prix actuel du prix du maïs (160F CFA, contre 200 FCFA). Ce qui selon le président devrait encourager les fermiers à produire davantage.

Cette baisse du prix a également motivé le groupe français Somdiaa, leader du marché camerounais du sucre, à travers sa filiale locale Sosucam, à se lancer dans la production de poussins destinés aux éleveurs locaux. Le groupe Somdiaa est également présent au Gabon via la société meunière et avicole qui produit 350000 poussins par an.

L’année 2016 devrait donc représenter une année d’abondance pour les aviculteurs camerounais, contrairement à l’année précédente marquée par des pertes colossales, du fait de l’importation frauduleuse des poulets congelés sur le marché camerounais.

Par Bandiaré NDOYE

Share Button